Moleko

Moleko
Recherche une molécule

Glyphosate

N-(phosphonométhyl)glycine, RoundUp

C3H8NO5P

Cette molécule a été créée initialement dans les années 50. Avant d’être reconnu comme un herbicide (1974 – RoundUp), il était utilisé comme chélateur de métaux, c’est-à-dire qu’il permettait d’enlever les particules métalliques dans les tuyauteries. Depuis 2010, il est également utilisé comme un antibiotique puissant (brevet déposé par la société Monsanto).

Le glyphosate est un herbicide (déserbant) non-sélectif, c’est à dire qu’il détruit indifféremment toutes les plantes. Pour pouvoir l’utiliser, il faut soit être très précautionneux sur le dosage de la substance, soit faire pousser des plantes peu sensibles au glyphosate, soit créer des plants résistants par sélection. C’est la raison pour laquelle on utilise cette molécule en association avec des organismes génétiquement modifiés résistants au glyphosate.

L’empoisonnement des sols par les désherbants est une préoccupation majeure depuis leur création dans les années 50 avec la synthèse du lindane ou de l’atrazine. Le glyphosate a une durée de demi-vie d’un peu plus d’un mois dans les sols, et de moins dans l’eau : sa présence disparaît donc plus rapidement que pour les autres desherbants.

Le glyphosate est emblématique du rapport qu’entretiennent les sociétés humaines contemporaines avec l’activité agricole, d’une part en invoquant l’absolue nécessité de produire des denrées de façon intensive, et d’autre part de critiquer une industrie qui n’est pas capable de créer une économie eco-responsable.